Une ville smart offre un bien-être durable à tous ses citoyens et organisations - Smart City Day #9

Par Emanuele Gennai, rédacteur, spécialiste en Smart Cities et Systèmes d’Information Géographique



Bienne, Neuchâtel, Granges, Yverdon, St-Imier… les villes et communes étaient au centre de toutes les attentions lors de la 9ème édition du Smart City Day, qui s’est tenu le 13 septembre à Bienne sous le thème « vers des régions astucieuses ». Si la taille ou la langue peuvent les distinguer, toutes sont confrontées aux mêmes problématiques, toutes s’interrogent sur le sens de l’expression « smart city » et sur les apports attendus par une approche « astucieuse » de l’évolution de la ville, face aux changements de paradigme auxquels elles sont confrontées.


En préambule, Stéphanie Arreguit O’Neill (Innobridge) a résumé les enjeux par cette déclaration qui a orienté les débats :

« Une ville smart offre un bien-être durable à tous ses citoyens et organisations ».

Face a la raréfaction des ressources, aux défis sociaux, économiques et écologiques, aux aspirations des habitants, les villes veulent se réinventer, se réorienter.


Les représentants des villes, communes et cantons présents ont pu compter sur le soutien de diverses organisations, telles que Innosuisse, l’agence suisse pour l’encouragement de l’innovation, et diverses startups, jeunes pousses et sociétés actives dans le domaine.


La présence par vidéo de Jacques Priol, directeur de Civiteo et co-auteur du rapport intitulé « De la Smart City à la réalité des territoires connectés », dont nous avons parlé lors d’un récent article, a représenté un moment fort de la journée.


Les débats furent denses et constructifs, et se sont poursuivis dans le hall du Palais des Congrès durant les pauses voulues suffisamment longues pour permettre des échanges fort dynamiques. Une intelligence collective au service du futur de nos villes qui, loin d’être en concurrence, cherchent un souffle d’inspiration et des collaborations concrètes avec leurs voisines.