Romande Energie, actrice de la transition énergétique


Leader dans le domaine des solutions énergétiques en Suisse romande, Romande Energie est aujourd’hui consciente des responsabilités qui lui incombent et se positionne stratégiquement comme un acteur engagé de la transition énergétique et de la décarbonisation auprès des particuliers, des entreprises et des collectivités publiques romands par la définition d’objectifs chiffrés. Avec CityZen, elle cherche, en collaboration avec ses membres, à apporter idées et solutions dans le domaine de la Smart Energy, composante essentielle de la Smart City.



Une solide prise de conscience

Alors que les villes, flanquées d’un délégué à l’énergie, ont acté leurs projets énergétiques, les petites et moyennes communes du Canton de Vaud s’attellent à la mise en œuvre du Plan Energie Climat Cantonal (PECC). Des « fiches d’actions » sont établies et les démarches administratives sont simplifiées afin de prioriser les travaux et progresser aussi rapidement que possible. Des moyens financiers, qui restent encore modestes face à l’ampleur de la tâche, ont toutefois été prévus par le Canton. Romande Energie se positionne en facilitateur et fournisseur de solutions (chauffage à distance, éclairage public, service de recharge Click&Charge, autres projets d’infrastructures) et s’appuie sur des bureaux de conseil qui apportent leur expertise aux divers consommateurs. Mais sa mission ne s’arrête pas là, comme en témoigne la tenue du récent « forum des communes », qui a réuni autour de trois thématiques principales (mobilité, rénovation énergétique et participation citoyenne) neuf communes vaudoises. L’objectif était de parvenir à des actions concrètes par le partage d’idées et de retours d’expériences vécues par les communes, et d’arriver à la prise en compte d’une certaine sobriété énergétique.


Responsabilité énergétique

Sobriété ? Le mot, naguère tabou, est désormais pleinement assumé. Chaque partie prenante devient actrice de la décarbonisation et l’électricien se transforme en énergéticien. Dans notre système démocratique, la participation citoyenne est un élément-clé. Or, une implication efficace des habitants sera le fruit d’un effort de sensibilisation qui est du ressort de l’Etat. Pour qu’une politique énergétique soit acceptée, légitimée par les citoyens, il faut que ceux-ci soient impliqués et que les administrations soutiennent les foyers dans cette démarche. Il ne suffit plus d’en appeler à la responsabilité individuelle. Des politiques courageuses renforcées par un solide consensus sont nécessaires.

Un constat s’impose. Les deux tiers des émissions de gaz à effet de serre d’un ménage suisse proviennent de trois sources : la mobilité, l’alimentation et l’habitat. Si on peut de manière assez simple et par des mesures pragmatiques atteindre 25% d’économies à court terme, ceci ne suffit bien évidemment pas. En agissant plus en profondeur, par exemple par l’installation de pompes à chaleur et l’abandon des chauffages à mazout, ou en changeant notre manière de nous déplacer et de consommer, il serait possible d’atteindre 50% à moyen terme.




Solutions technologiques, responsabilité politique et action citoyenne

Romande Energie propose diverses solutions pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre et encourager la transition énergétique. Toutefois, elle se présente aussi comme une incitatrice à la décarbonisation. Dans ce contexte, forte des contacts tissés durant des décennies et de la confiance qui lui est accordée, elle assume son rôle et ses responsabilités. Sa nouvelle stratégie, publiée début septembre (1), affiche l’objectif de faire de la Suisse romande la première région décarbonée de Suisse. Il faudra pour cela pouvoir rénover beaucoup plus rapidement, et plus facilement. Un énorme potentiel existe dans l’isolation des bâtiments et dans la rénovation énergétique (le taux de rénovation est actuellement de 1% environ, qu’il s’agira de porter rapidement à 4%). Il faut amener les propriétaires immobiliers à investir massivement dans ce domaine, en levant les obstacles administratifs. L’effort ne s’arrête pas là, la prise de conscience doit être plus large pour permettre une évolution de nos comportements, le progrès ne pouvant pas être uniquement une affaire de technologie. Il ne suffira pas, comme l’avancent quelques voix, de développer des techniques de captation du carbone tant cette équation contient d’inconnues, ni de se reposer uniquement sur d’hypothétiques et incertaines innovations.


Parmi les actions concrètes, citons la mutualisation de la consommation et de la production par la réalisation de Smart Grids et de mMicrogrids, ou le lissage des pics de consommation par la mise en œuvre de SEMS (Smart Energy Management Systems).


Deux initiatives pour les communes : « Ma Commune et moi » et « Commune Rénove »

« Ma Commune et Moi » est une initiative de coaching carbone destinée aux citoyens, dont l’objectif est la prise de conscience et la modification des comportements individuels afin de réduire l’empreinte carbone. Ce programme de coaching est en cours dans la commune d’Epalinges (2) où près de 50 foyers bénéficient d’un accompagnement personnalisé (bilan carbone, propositions d’actions et défis, tableau de bord pour mesurer l’évolution, etc.). L’autre initiative consiste en un programme ambitieux appelé « Commune Rénove ». Deux projets pilotes sont ainsi en cours à Morges et à Vevey, et d’autres sont à l’étude. Romande Energie joue ici le rôle de coordinateur entre la commune et les acteurs de l’immobilier pour simplifier les démarches et encourager la rénovation. Cela commence par un travail de screening auprès des communes, impliquant les acteurs institutionnels et académiques, afin de détecter les immeubles à fort potentiel. Les propriétaires concernés seront ensuite contactés afin de proposer des mesures d’assainissements énergétiques et favoriser le passage à l’action. Le nouvel habit endossé par Romande Energie est donc essentiel à la mise en œuvre d’une politique souhaitée par les pouvoirs publics mais freinée par les lourdeurs administratives et la rareté d’initiatives concrètes. Un véritable accélérateur de la transition, créateur de valeur et d’emplois.


Collaborations au sein de Cityzen et concept de Smart Cities

Romande Energie collabore avec les sociétés partenaires membres de CityZen qui proposent des solutions et agissent dans les domaines liés à l’énergie. Elle travaille étroitement avec la société Schréder sur des projets d’éclairage public intelligent, comme par exemple dans le cadre du Contrat de Performance Energétique (CPE) passé avec la commune de Cugy ou avec Losinger-Marazzi, acteur-clé de la construction intelligente, sur des projets urbains durables tels que le quartier Eglantine à Morges.


Entrée début 2021 dans l’association, elle réfléchit à de nouvelles collaborations et cherche dans la Smart City des idées novatrices qui lui permettront de déployer efficacement sa stratégie. Toutefois, précise Philippe Corboz, responsable de produit et délégué auprès de CityZen, le « tout smart » ne semble pas être à l’heure actuelle une priorité pour les communes, qui réfléchissent à ce que le concept pourra leur apporter. Alors que les grandes villes suisses investissent dans la gestion, l’exploitation et le partage des données issues des observations des nombreux capteurs et senseurs afin de construire des systèmes intégrés, les communes de moins de dix-mille habitants n’ont souvent pas la capacité de faire de même. La Smart City est peut-être perçue sous son seul angle technologique, alors que les questions sociétales (gouvernance, participation citoyenne) sont considérées comme essentielles et prioritaires dans la conception de la ville de demain (3). Une réflexion au sein de l’association Cityzen, menée avec les acteurs institutionnels et industriels allant dans le sens d’une revitalisation de l’idée de Ville Intelligente permettrait sans doute une meilleure adhésion des législatifs et des exécutifs de nos villes et communes au concept de Smart City.



(1) CF communiqué de presse du 9 septembre 2021 : https://www.romande-energie.ch/espace-presse/communiques-de-presse/210909-communique-fr

(2) Ma commune et moi : https://epalinges.coachdurable.ch/

(3) Ville de senseurs ou ville sensible ? : https://www.cityzen.ch/fr/articles/6-developpement-durable/0358664124-6-ville-de-senseurs-ou-ville-sensible/